Voyage

Se loger à la station Les Ménuires

Written by backtotrend

Puisque le sapin est l’un des seuls arbres, avec d’autres confrères conifères, à pousser envers et contre tout sur les cimes alpines, il paraît de bon ton de se loger en un lieu dont le nom comprend le mot sapin. Ne s’agit-il pas, après tout, du matériau de base des chalets hauts-savoyards traditionnels ? Partant de là, il semble logique de prendre une location au Hameau de la Sapinière lorsqu’on cherche à se loger en appartement à la station Les Ménuires.

C’est que le sapin n’est pas que synonyme de quatre planches autour d’un corps ! Bien employé, il peut être le support à bien des délices, dont le moindre n’est pas la construction d’établissements de luxe en station de ski. Cela, les Montagnettes qui gèrent le Hameau de la Sapinière l’ont bien compris : l’établissement hôtelier se veut un écrin d’authenticité et de bien-être pour quiconque en franchit le seuil.

Au cœur de la station, dotée d’une vue imprenable sur le panorama environnant, la résidence est des plus accueillantes. Les appartements sont spacieux, à l’image des grands espaces alentour ; on peut y loger jusqu’à une douzaine de personnes ! Ce n’est pas pour rien si le Hameau de la Sapinière s’est vu décerner le certificat d’excellence TripAdvisor en 2014 et 2015 : l’endroit les vaut largement, et plus encore.

D’aucuns diraient qu’aller ses vacances d’hiver à la station Les Ménuires revient à prendre un bain de foule davantage qu’un bain de poudreuse tant la station est courue, cependant les Montagnettes parviennent à faire mentir cette assertion maladroite. Il y a certes du monde – les plaisirs de la glisse transcendent bien des clivages ! – mais cela ne se ressent pas quand on dispose du bon hébergement. Quel que soit le monde amassé sous ses toits, le Hameau de la Sapinière insuffle un délicieux sentiment d’intimité à chacun de ses résidents.

Intemporelle, la résidence l’est certainement en partie grâce à la décoration soignée dont elle est pourvue. L’attention portée aux détails fait depuis longtemps la renommée de l’établissement. Les boiseries qui composent les murs entretiennent l’impression de se trouver dans un cocon chaleureux en pleine nature, où il fait bon se délasser après une rude journée sur les pistes. S’attarder au coin du feu tandis que les frimas hivernaux règnent dehors, sur un fauteuil confortable dont les tons rehaussent les maints petits détails du logement, donne une idée du plaisir que ce sera de passer quelques jours aux Ménuires.

Par-delà les fenêtres, la forêt de sapins invite à la balade sous des branches où la neige s’accumule entre les épines. Ces silhouettes de résineux, bien loin des formes sombres voire sinistres dont on les affuble dans les contes, se balancent doucement dans le vent, à l’unisson des exclamations de joie des skieurs. Ne serait-ce pas tentant d’aller défier la poudreuse en allant plus haut encore que leurs cimes?

About the author

backtotrend