Sports Voyage

Sac de couchage: lequel choisir pour camper ?

Written by backtotrend

Que ce soit dans le cadre de vos vacances, ou lors d’une randonnée sportive, il arrive que vous deviez camper. Mais alors, quel sac de couchage choisir ? Il y a quelques critères incontournables:

La température de confort du sac de couchage

Ce doit être le premier critère de sélection de votre sac de couchage. Il est essentiel de ne pas se tromper lors de la sélection de votre duvet, sans quoi vous risquez de passer de mauvaises nuits, et donc de vous blesser en journée, surtout si vous pratiquez un sport nécessitant de l’endurance.

Il existe trois types de températures: confort, limite et extrême. C’est la température de confort qui doit vous servir de référence dans votre choix, et non la température limite de confort, et encore moins la température extrême. Pour être sûr de ne pas vous tromper, voici quelques astuces à connaître:

– Prenez en considération la zone géographique de vos randonnées, les altitudes où vous dormirez, les conditions de bivouac (belle étoile, tente, refuge), la saison et bien entendu les conditions météo (non seulement la température, mais aussi les risques d’intempéries).
–  Sachez que même dans les zones tempérées et en été, en altitude le delta de température entre le jour et la nuit peut être très important.
– L’humidité et le vent sont également des éléments à prendre en compte.
– Le ressenti du froid est différent selon chaque personne, mais aussi selon le degré d’entrainement de chacun : si vous êtes frileux, prenez un sac de couchage avec une température de confort un peu plus basse que les températures auxquelles vous allez être confronté. Bien entendu, vous aurez plus froid si vous êtes fatigué et si vous n’avez pas mangé.
Voici les trois types de températures :
– la température de confort : jusqu’à cette température, le campeur, dans une position décontractée sur le dos, est « à l’aise », c’est-à-dire qu’il est en équilibre thermique et ne ressent aucun froid (déterminée pour une femme pesant 60 kg) ;
– la température limite de confort : c’est la température limite à laquelle le campeur, recroquevillé sur lui-même dans le sac de couchage, est à la limite de la sensation de froid (déterminée pour un homme pesant 70 kg et dans des conditions normales d’utilisation). Cette position est adoptée afin de minimiser la surface du corps qui perd de la chaleur ;
– la température extrême : c’est la température où le risque d’hypothermie pouvant entraîner la mort apparaît (déterminée pour une femme pesant 60kg, recroquevillée et dans des conditions normales d’utilisation).
Choisissez donc bien un sac de couchage dont la température de confort correspond à celle à laquelle vous allez être confronté, c’est essentiel.

 

nuit en sac de couchage froid

La forme du sac de couchage

Il existe actuellement deux formes de sacs de couchage: la forme sarcophage, et la forme couverture.

Dans le premier cas, ces sacs sont de forme anatomique : ils épousent la silhouette du campeur et lui permettent ainsi d’optimiser la protection thermique. Ils sont aussi plus légers et moins encombrants que les sacs couverture.

Dans le second cas, ces sacs sont plus confortables car plus larges au niveau des pieds. Par contre, à garnissage comparable, ils offrent une moins bonne protection thermique car ils contiennent plus d’air; et les sacs de couchage ne chauffent que par la température corporelle, qui ne réchauffe qu’une petite quantité d’air. De plus, ils n’ont bien souvent pas de capuche pour protéger la tête. Pour finir, ils sont plus encombrants que les sacs sarcophages: Leur usage est donc réservé au camping dans des conditions clémentes, qui ne demande que peu de déplacements.

Le système de fermeture du sac de couchage

C’est également un élément essentiel à prendre en compte, pour éviter la déperdition d’air chaud généré par le corps et l’infiltration d’air froid par le haut du sac.

Il faut savoir que pour les sacs de type sarcophage, il existe deux types de fermetures:

– une fermeture au niveau de la capuche : la plupart des sacs sarcophages bénéficient d’un cordon de serrage de la capuche, ce qui permet d’ajuster l’ouverture pour la tête, et évite ainsi une trop grande déperdition de chaleur.
– une fermeture de type « collerette intérieure » qui se situe au niveau des épaules, en plus de la capuche : cette collerette permet d’isoler le corps au niveau du torse, et apporte une chaleur supplémentaire : la chaleur est piégée et permet de garder la capuche ouverte, tout en conservant la chaleur du corps. Généralement, ces collerettes se trouvent sur les sacs de couchage destinés à des températures de confort assez faibles (inférieures à 5 degrés). Certains sacs ne disposent pas de collerette, mais sont équipées d’un bourrelet intérieur, qui remplit la même fonction.

 

Nuit en sac de couchage
Pour finir, voici quelques conseils pour profiter au mieux de vos nuits en extérieur (ou en chalet):
– Vous devez prévoir une bonne isolation sous votre sac de couchage, pour vous préserver du froid : un matelas, ou un tapis à minima est donc nécessaire,
– Lorsque vous n’utilisez pas votre duvet, conservez votre sac de couchage hors de sa housse de contention pour préserver son pouvoir gonflant,
– Si cela est indiqué, lavez votre duvet en machine, à froid et avec une dose modérée de lessive. Suivez toujours les conseils d’entretien qui sont donnés par les fabricants, et ce pour chaque sac.
 Sac de couchage en châlet
A retenir:
Un sac de couchage synthétique sera adapté pour :
– un risque d’exposition à l’humidité (atmosphère très humide, nuit à la belle étoile) ;
– une solution économique pour une randonnée courte ou de refuge en refuge, car, dans ce cas, votre sac à dos ne sera pas trop chargé, et le poids de celui-ci ne sera pas un problème.
Un sac de couchage en duvet sera adapté pour:
– les longues randonnées, ou lors d’un voyage en itinérance car la légèreté et le faible encombrement sont des critères importants ;
– un plus grand confort et si vous dormez à l’abri (tente, refuge) ou à la belle étoile par temps sec.

Belle nuit en camping/refuge à tous !

About the author

backtotrend