Sports

Les valeurs du running

Written by backtotrend

Il y a quelque chose de fascinant à observer les adeptes du running en train d’accumuler les kilomètres de courses tout au long de l’année. S’ils le peuvent, ils s’essaient à toutes les courses du pays, voire au-delà. Reconnaissables à leurs vêtements running, ils se laissent guider par leur passion. Mais qu’est-ce donc qui les fait courir?

On méjugerait de croire que ces coureurs modernes courent après quelque chose en particulier, du moins quelque chose d’autre que leur propre plaisir. Il y a autant de sortes de motivations qu’il existe de sportifs qui s’adonnent au running, ce qui rend la catégorisation et la généralisation de ces derniers fort difficile. Une fois que la tenue de running est enfilée, on se mêle à la foule sans autre souci que le partage d’une émotion collective. Sur la route, les différences s’abolissent, et cela renforce grandement le sentiment de communauté autour de la discipline.

Un runner est un parangon de volonté. Il court par tous les temps et en tout lieu, qu’importent les aléas météorologiques. Un crachin ne l’effraie pas ; au contraire, il s’en amuse. Il est vrai qu’avec l’équipement running adéquat, on peut affronter maints scénarios et circonstances défavorables tout en gardant la tête haute. Tant que les vêtements running tiennent au corps, le bonheur sera au rendez-vous.

Certes, l’habit ne fait pas le moine, toutefois les vêtements running contribuent aux bonnes performances du coureur. Grâce à la coupe et aux matériaux textiles de l’habit, l’aérodynamisme est facilité, tandis que la circulation se voit stimulée par une juste compression des muscles au long de l’effort. Dans la mesure où le running est le genre de sport où on travaille l’endurance et le cardio, ce n’est pas négligeable.

Ce qu’il y a d’agréable dans le running, c’est la bonne entente qui y règne. Les discriminations liées à l’âge ou au sexe du coureur n’ont pas (ou très peu) court : ce sont avant tout les performances sportives qui priment. D’où une ouverture d’esprit appréciable, qui pousse chacun à inspirer ou s’inspirer de ses compagnons de courses pour terminer le parcours. Plus que de compétition, il s’agit de coopération.

Sublimement parés de leurs vêtements running, les runners sont en quelque sorte les héritiers des marathoniens grecs antiques. Le parallèle n’est pas innocent : parlez du marathon de Paris ou celui de Londres à un de ces sportifs et, aussitôt, une lueur d’envie s’allumera au fond de ses prunelles. Il leur faut s’y essayer au moins une fois, quitte à devoir y revenir pour réussir, encore et encore. Le mental et le physique, ils l’ont préparé ; c’est donc très normal qu’ils n’aspirent qu’à une chose : s’élancer au gré du parcours.

Que ce soit pour la performance ou pour son plaisir, le coureur running a toute sa place sur l’asphalte pour y faire vivre l’esprit sportif et ses valeurs !

About the author

backtotrend