Mode

Chaussures Birkenstock fourrées

Written by backtotrend

Quand il s’agit de sortir quelques instants hors de la maison et qu’il règne un froid de canard, on a souvent la flemme de nouer des lacets ou d’enfiler péniblement des bottes qu’on enlèvera quelques instants plus tard. On s’en passerait bien, mais voilà, il n’y a pas le choix. Existe-t-il un moyen d’esquiver la manœuvre en perdant moins de temps et en s’exposant moins aux frimas hivernaux? Il n’existe pas trente six solutions: le mieux reste encore d’opter pour des sandales ou des chaussures fourrées.

À l’intérieur comme à l’extérieur, on peut les enfiler en deux temps trois mouvements, et elles gardent le pied au chaud tout du long qu’on les porte. Les chaussons deviennent superflus dans ces conditions! La fourrure qui tapisse l’intérieur convaincra de sortir les frileux de tous bords, à n’en pas douter. Avec tant de confort, difficile de se résoudre à les enlever.

Quoique, si on y regarde de près, ils sont nombreux à utiliser les Birkenstock fourrées en guise de pantoufles. Pourquoi se mettre des limites alors qu’on a sous la main une paire dédiée au confort du pied, après tout? Si ces chaussures fourrées sont prévues pour passer outre le verglas et la poudreuse, un carrelage glacial ne sera pas un obstacle trop gênant.

Une chose est sûre, c’est que la polyvalence des chaussures fourrées Birkenstock a persuadé de nombreuses personnes de les adopter dans toutes leurs actions de la vie quotidienne. C’est ce qui s’appelle être fan! Beaucoup de bricoleurs amateurs ont fait le choix d’en porter quand il s’agit de s’affairer dans le garage non chauffé. La différence est appréciable, à les entendre. C’est en tout cas bien plus agréable à porter que des chaussures de sécurité – encore que l’objectif ne soit pas le même.

Non discriminante, la chaussure Birkenstock fourrée se décline en version féminine et masculine. Au-delà de son aspect utilitaire, elle dynamise le look de quiconque la porte: on n’est pas forcé de se cantonner à l’intérieur de chez soi ou de son jardin. Sortir en ville avec ces chausses reste dans les limites de la dignité esthétique et mode, aussi n’y a-t-il pas à culpabiliser de sortir ainsi. Qui sait, il est probable que vous fassiez des jaloux si le reste de l’habillement est en accord avec les couleurs de la paire de chaussures. Du confort, encore et toujours, c’est ça qui est bon!

Tout du long que durera l’hiver, s’équiper de chaussures fourrées Birkenstock s’annonce comme le meilleur pari à faire ! Et vous, comment préservez-vous vos pieds de l’inconfort de la morte saison?

About the author

backtotrend